Paco Les Mains Rouges

Découvrir le nom de Vehlmann imprimé sur une couverture cartonnée m’évoque immédiatement de formidables souvenirs de lecture : Le Marquis d’Anaon, Les derniers jours d’un immortel ou encore Des lendemains sans nuage. Ne nous y trompons pas, Fabien …