L’ami Javin est le tome qui inaugure le premier cycle de La Quête de l’oiseau du temps. Ca fait déjà une bonne raison de commencer la lecture de cette série incontournable de la fantasy par ce volume. La deuxième est que ce cycle, appelé Avant la Quête, a été publié après le cycle principal, La Quête, et qu’il bénéficie de dessins plus modernes dirons-nous. Ils sont d’ailleurs un des points forts de cette BD qui n’en manque pas. La dernière est l’occasion pour les lecteurs du cycle original de découvrir bien des choses sur les principaux protagonistes de l’histoire.

Nous sommes dans un récit de fantasy classique, le jeune héros qui quitte son quotidien ennuyeux pour la grande aventure et qui va vivre un évènement fondateur. L’une des attractions de la fantasy est le bestiaire et vous verrez, celui de la quête est assez sympathique et va jouer un rôle important.

Difficile d’en dire plus si ce n’est qu’il n’y a rien à dire. Tout est bien fait, le récit est plaisant (ni trop complexe, ni trop simple), les dessins sont beaux, détaillés et plairont au plus grand nombre, les personnages sont attachants et l’univers est riche. Encore un article qui ne changera pas la face du monde, mais qui aura peut-être le mérite de faire connaître cette superbe série. Si vous voulez en savoir plus vous pouvez lire les autres articles consacrés à la série:


Serge Le Tendre, Régis Loisel et Lidwine, La quête de l’oiseau du temps, Avant la quête #1: L’ami Javin, Dargaud, 2004, 64 p, Amazon.