Au Bon Roman

~ Journal de Lecture(s) ~

Les déserteurs

BD


Syrie, 303 après Jésus-Christ.

Nous suivons avec une vision panoramique le parcours de trois brigands dans ce monde en pleine mutation. C’est le début de la fin de l’Empire romain – à cette époque il est gouverné par quatre empereurs – et le christianisme est en train de remporter la bataille des religions. Bref, le monde est le théâtre de changements majeurs qui se traduisent de façon pratique, sur le terrain, par une grande agitation que nos trois compères vont subir de plein fouet. Ils pourraient aussi en tirer partie, par moment.

Parfois, j’ai envie de lire un ovni de la bande dessinée et en voilà un vrai réalisé par Christopher Hittinger et publié par une maison d’édition que je ne connaissais pas The Hoochie Coochie. Le sujet est un peu original, mais sans plus, mais c’est surtout le dessin qui surprend. Le style est très particulier, il s’agit de tout petits dessins tenant sur de très grandes pages dans un format à l’italienne n’exploitant que le recto des pages (dans une double uniquement celle de droite est imprimée).

Ces dessins paraissent d’abord mal exécutés, mais fourmillent de détails et se révèlent même harmonieux lorsqu’on les regarde dans leur ensemble. Les illustrations mettant en scène le bateau phénicien en sont le parfait exemple. A tel point que l’on s’amuse à chercher nos trois protagonistes dans ces décors. Leur périple – car il faut bien le nommer ainsi – va leur faire parcourir une grande partie de l’Empire romain de ses frontières en passant par sa capitale et la place forte qu’est alors Alexandrie en une sorte de boucle étrange – a ce propos la carte présentée en fin d’ouvrage est bien pratique pour s’y repérer.

Cette période et le sujet du livre ont réveillé en moi pleins de souvenirs et un vif intérêt:

  • L’Empire romain et surtout sa fin, son déclin, à ce propos je ne suis toujours pas parvenu à lire en entier les Mémoires d’Hadrien – ce n’est pas la même période, mais un très beau livre.
  • La montée du christianisme, je ne peux que recommander la lecture du livre d’Emmanuel Carrère Le Royaume.
  • Mithra et plus généralement la religion perse que je ne connais que très vaguement et qui m’a attiré car je l’ai croisée dans plusieurs lecture – dont celle-ci. Je me suis d’ailleurs procuré depuis un livre sur le sujet, Mythes perses1, qui fait partie d’une collection regroupant tous les mythes – j’en parlerai ici.

Christopher Hittinger, Les déserteurs, The Hoochie Coochie, 2009, 80 p, Amazon.


  1. Vesta sarkhosh Curtis, Mythes perses, Points, 1994, 160 p, Amazon