Au Bon Roman

~ Journal de Lecture(s) ~

Caca boudin

Jeunesse


“Caca boudin”. Qui n’a pas entendu cette expression dans une crèche ou une classe de maternelle ? C’est assez énervant pour les parents, mais les petits la prononcent toujours avec un grand sourire aux lèvres. J’ai même l’impression – en fait c’est une certitude – que de voir l’air dépité des parents les réjouit encore plus. De là à exploiter cette idée pour faire un livre, il n’y a qu’un pas.

Et voilà un énervant petit lapin qui répond invariablement “caca boudin” à toutes les questions qu’on lui pose. Evidemment il va lui arriver des histoires, comme à chaque fois que les enfants ne sont pas sages – il faut bien qu’il y ait une justice quand même. Il ne faut pas cacher que ce grand classique – comme l’expression éponyme – plaît plus aux enfants qu’aux parents. Ces gros dessins colorés peuvent être reconnus par un enfant à plusieurs dizaines de mètres de distance – le phénomène est assez impressionnant à observer.

Je ne savais pas d’où pouvait bien venir cette expression et j’ai fini par faire comme tout le monde et demander à Google. J’ai été surpris de constater qu’il existe une entrée dédiée dans l’encyclopédie Wikipedia. Elle nous apprend que l’expression est récente et date des années 70 – elle a donc toujours existé pour moi – et quelle se rapporte au stade anal des enfants – si vous le dites. Je ne peux pas résister au plaisir de citer un extrait:

Elle exprime chez l’enfant des sentiments divers, souvent l’affirmation de soi et de sa propre liberté, parfois le mépris, le dépit ou la colère. Elle peut par exemple désigner quelque chose, voire quelqu’un, dont l’aspect, l’odeur ou le goût est désagréable.

Notre livre est un document de référence sur le sujet puisqu’il figure en bonne place dans la bibliographie établie dans l’article. Une dernière chose, il existe un livre cousin de celui-ci – il est du même auteur – qui illustre la passion dévorante des enfants pour les pâtes: Je veux des pâtes !1. Ca fait donc deux bonnes idées pour faire un cadeau qui enchantera les enfants des amis tout en énervant leurs parents qui se sentiront tout de même obligés de vous remercier – que du bonheur. J’espère que ces informations vous seront utiles pour briller dans les goûters d’anniversaire.

P.-S.: A trois ans, sans savoir lire – dois-je le préciser –, ma fille est capable de tourner chaque page en citant le texte correspondant. C’est vous dire !


Stephanie Blake, Caca boudin, L’Ecole des Loisirs, coll. « Lutin poche », 2007, 29 p, Amazon.


  1. Stephanie Blake, Je veux des pâtes !, L’Ecole des Loisirs, coll. « Lutin poche », 2009, 29 p, Amazon