Au Bon Roman

~ Journal de Lecture(s) ~

Strangers in Paradise #1

BD


J’ai retrouvé dans un carton les deux premiers volumes, parus aux éditions Le Téméraire (maison d’édition aujourd’hui disparue), de Strangers in Paradise. Cette série, connue par les passionnée sous l’acronyme SiP, est une référence de la bande dessinée indépendante outre-Atlantique. Cette reconnaissance n’a pas été facile à obtenir dans l’univers bipolaire des comics partagé entre les super-héros – surtout – et le polar – un peu. En débarquant en 1992-93 avec sa série en noir et blanc parfois qualifiée de Soap opera, Terry Moore, jusqu’alors inconnu, n’a pas eu droit au tapis rouge. Il a dû passer par la case auto-édition avant d’accéder à une reconnaissance ô combien méritée. Après avoir remporté plusieurs prix, dont un Eisner Award, il a mis un point final à la série en 2007. Le bilan est impressionnant : 19 tomes dans l’édition en VO (“full-size paperback”) ce qui représente plus de 2 400 pages dans l’édition Omnibus à paraitre – nous y reviendrons.

Ce sont les dessins qui attirent au premier abord. Ils sont séduisants et donnent tout simplement envie de lire. Ils se situent à mi-chemin entre réalisme et style cartoon. Puis, la découverte des deux protagonistes – déjà présentes sur la couverture – attise la curiosité du lecteur. Tout les oppose, le physique : l’une est blonde et filiforme et l’autre brune et bien en chair, comme le caractère : Katchoo (la blonde) tempétueuse et névrosée ne s’accorde pas vraiment avec celui de Francine (la brune) douce et naïve. Et pourtant une grande et longue amitié – et peut-être un peu plus – les unit. Le scénario est construit comme une série TV et présente des intrigues ponctuelles servant une histoire plus consistante qui se ramifie au fil des épisodes. On découvre à la fois l’évolution des relations entre les deux personnages – qui seront bientôt trois et formeront un triangle amoureux – et leur passé parfois trouble et intriguant.

Avec son propos souvent sérieux, presque mélodramatique, mais bourré d’humour et flirtant parfois avec le loufoque, on comprend pourquoi Strangers in Paradise a pu déconcerter certains éditeurs. Pourtant, ce cocktail détonnant et très séduisant aborde d’une manière innovante des sujets peu traités en BD et a sa place sur les rayonnages de tout amateur de bonnes lectures.

Pour l’édition française Kymera a repris le flambeau après les échecs successifs de deux autres “petites” maisons : Le Téméraire et Bulle Dog. Souhaitons-leur bonne chance, plus que quelques tomes. Pour ma part, je vais attendre l’été 2013 et la sortie de l’intégrale en VO en édition Omnibus 1 sous coffret – à moi les 2 400 pages !


Terry Moore, La revanche de Katchoo, Le Témeraire, 1999, Amazon.


  1. Terry Moore, Strangers in Paradise - Omnibus Edition., Abstract Studio Inc, 2013, Amazon