Au Bon Roman

Book lover_

Pest #1

Je croyais cette série abandonnée depuis longtemps, tombée dans l’oubli comme bien d’autres victimes de la surproduction inondant mois après mois le marché de la bande dessinée. Et là, en ce début d’année 2013, surprise, elle renaît de ses cendres avec un second tome sortant près de dix ans après le premier. Possédant depuis quelques années la relique originale, je me suis fait un devoir de la relire afin de savoir s’il était raisonnable de céder aux sirènes de la collectionnite – suspense.

En ouvrant cette BD, le premier commentaire qui vient à l’esprit concerne les choix graphiques. Ce n’est pas du dessin que je veux parler, mais du parti-pris graphique. Pour représenter cet monde inspiré de l’univers steampunk, le dessinateur a réalisé un travail tout à fait remarquable en effectuant des choix pleinement assumés qui font mouche et permettent à cette BD de sortir du lot. Sans être réellement comparables – et a vrai dire, je ne saurai en donner précisément la raison –, cet univers me fait penser à celui de La Nef des Fous 1 de Turf – peut-être le côté décalé. Résultat, on passe volontiers du temps à détailler les personnages, observer les machines dont ils se servent comme exosquelettes, reconnaître une version revisité du masque des médecins de la peste – mais si vous savez celui avec le long bec recourbé. Ce dernier élément semble parfaitement normal pour les observateurs qui n’auront remarqué la subtile allusion se trouvant dans le titre. Dans ce monde, la peste fait régner la terreur. Disons qu’il semblerait plutôt que ce fléau soit l’instrument qu’utilise les puissants pour asservir les classes sociales les plus pauvres – bref, une dystopie.

Si les dessins sortent franchement du lot, ce n’est clairement pas le cas du scénario. L’idée de départ n’est déjà pas géniale et la mise en oeuvre ne convainc pas plus. Cet univers graphique séduisant ne suffira pas à me faire acheter le second tome – encore une série qui restera orpheline dans ma bibliothèque.


Amaury Bouillez et Eric Corbeyran, Pest, tome 1 : Le Défosseur, Delcourt, coll. « Terres de Légendes », 2004, 48 p, Amazon.


  1. Turf, La Nef des Fous : Edition intégrale, Delcourt, 2011, 397 p, Amazon