Christophe Blain aime particulièrement les univers bien masculins. Après les marins, il s’attaque aux cow-boys, à quand le football, la course automobile et la guerre – la politique c’est déjà fait et puis il y a la parité ! Si ces rudes gars sont capables des pires actions et n’aiment rien de plus que leurs camarades – et l’argent –, il n’en sont pas moins très intéressés par la gente féminine. Et c’est justement sur ce sujet qu’est centré ce premier tome des aventures de Gus et de ces deux compagnons Gratt et Clem. Dans cet exercice nos trois bandits ne sont pas aussi à l’aise que les fesses plantées sur leur cheval sillonnant les grandes étendues désertiques à la recherche de quelqu’un à détrousser. C’est bien évidemment sur ce contraste que joue l’auteur, en nous montrant comment sont ces hommes au contact des femmes. C’est dans cet exercice que nous en apprendrons plus sur leurs forces et leurs faiblesses, avec évidemment une bonne dose d’humour.

La forme est particulière, il s’agit de plusieurs histoires distinctes reliées entre elles – cinq au total. Ce ne sont pas de courtes histoires indépendantes sur une ou deux pages comme on l’habitude d’en voir dans les bandes dessinées mais quelque chose d’intermédiaire. La mise en couleur est elle aussi surprenante. L’utilisation de couleurs vives et contrastées est de mise à tel point que ce parti pris est assez déroutant au début. Les couvertures des trois volumes que compte la série annoncent la couleur en proposant des déclinaisons très vives de rouge, bleu et jaune. Cet album comporte quelque très bonnes trouvailles comme la vision embarquée à partir des yeux des personnages. Vu la taille de son appendice nasal, celle partant de l’oeil de Gus est particulièrement impressionnante. La belle et troublante rousse que rencontre Clem n’est pas sans rappeler certains personnages féminins de Joann Sfar, serait-ce un clin d’oeil de l’auteur à son ami ?

J’ai trouvé cette lecture plaisante sans plus. Pourtant, la fin m’a plus convaincu que le début en révélant le jardin secret des trois compères et les liens qui les unissent – au final, je serais curieux de lire le second tome. Si vous aimez les cow-boys et rigoler, je vous conseille également la série Lincoln1 de la famille Jouvray.


Christophe Blain, Gus - tome 1 - Nathalie, Dargaud, 2007, 76 p, Amazon.


  1. Jérôme Jouvray et Olivier Jouvray, Lincoln, tome 1 : Crâne de bois, Paquet, 2009, 48 p, Amazon