Au Bon Roman

~ Journal de Lecture(s) ~

House of M

BD


Je ne suis pas un spécialiste de l’univers Marvel – loin s’en faut – mais je suis toujours partant pour passer un bon moment en compagnie d’amis en collant. L’inconvénient dans cet univers est qu’il faut parfois disposer d’un background impressionnant pour parvenir à comprendre une histoire. C’est alors la grande déception car le moment de détente escompté se transforme en prise de tête et se termine en consultation d’encyclopédie des Comics.

Après avoir entendu parler de la série House of M lors de sa sortie en kiosque, j’ai sauté sur l’occasion lors de sa parution dans la gamme “low cost” de chez Panini. J’ai été attiré en premier lieu par le principe de redistribution des cartes. Dans cette mini série la sorcière rouge à gravement pété un plomb a tel point qu’elle a modifié durablement l’univers – rien que ça. Tous nos héros – et il y en a des tonnes dans cette série : les X-men, les vengeurs et même Spider-Man – vont se retrouver dans une situation complètement différente. Je n’en dirai pas plus. Le seul qui ne va pas marcher dans la combine – est-ce dû à son caractère de cochon légendaire – est l’homme aux griffes et aux rouflaquettes. Rester tranquille dans son coin et accepter son sort sans broncher n’est pas vraiment son genre, il va donc organiser la rébellion.

L’intérêt des univers riches comme Marvel est le fait de pouvoir combiner à l’infini des histoires avec les mêmes personnages. Les mêmes joueurs avec leurs défauts, leurs qualités et parfois leur vécu peuvent être repositionnés dans une toute nouvelle partie, un nouveau contexte pour créer de nouvelles histoires.

Honnêtement, j’attendais mieux d’un scénario de cette ampleur quand même signé par une référence : Brian Michael Bendis. C’est peut-être le fait d’en avoir entendu tellement de bien qui est à l’origine de ma déception. Par contre, graphiquement c’est du très bon assuré par le même dessinateur pendant toute la série. C’est donc une demi-déception car j’ai tout de même passé un agréable moment.

Si vous voulez un commentaire plus sérieux sur cette BD, je vous invite à consulter le très bon blog: Univers Marvel & autres Comics.


Brian Michael Bendis et Olivier Coipel, House of M, Panini Comics, 2012, 200 p, Amazon.