Au Bon Roman|

Books_

Voyage en Satanie #1

Ceux qui, dans leur jeunesse, ont lu le Voyage au centre de la Terre 1 de Jules Verne en gardent certainement encore aujourd’hui un souvenir émerveillé. Découvrir un monde étrange et merveilleux qui se trouve là, juste sous nos pieds. Partir à l’aventure en montant une exploration scientifique pour conquérir ces nouveaux territoires encore vierges. Je fais partie de ces personnes là et j’ai même conservé l’édition Folio junior de ma jeunesse que je n’ai jamais voulu relire de peur de voir se flétrir ou s’évanouir un si beau souvenir. C’est certainement ce passif qui a éveillé ma curiosité concernant ce premier tome de Voyage en Satanie – il y a aussi le fait que j’apprécie beaucoup le travail de Fabien Vehlmann. Je ne me suis pas trompé, il est bien question d’exploration sous-terraine, autrement dit de spéléologie. C’est l’espoir de retrouver un frère disparu qui a poussé Charlie – c’est la jeune fille aux cheveux roux que l’on voit sur la couverture –, et un petit groupe d’amis, à s’aventurer dans les cavités sous-terraines. Le frère de Charlie était tout simplement parti, pour une raison que je ne révélerai pas, à la recherche de l’enfer – rien que ça. Ce petit groupe est rejoint par un curé spéléologue qui les sermonne pour leur imprudence – normal c’est un curé. Ses craintes vont pourtant se révéler fondées. Un violent orage va déclencher une brusque montée des eaux qui va forcer les imprudents à s’aventurer plus avant dans les profondeurs de la Terre.

Commençons par les dessins qui sont le gros point fort de cette BD. Ils ont un aspect presque enfantin les rendant très agréables et harmonieux. La mise en couleur toute en subtilité renforce cette bonne impression et le tout donne un résultat très original et très convaincant. Cependant, ne vous y trompez pas, malgré un début gentillet, l’aventure prend rapidement une tournure bien moins sage et doit plutôt être réservée aux plus grands. Ce n’est pas, à mon sens, le meilleur scénario de Vehlmann on y retrouve pourtant, comme dans le marquis d’Anaon le folklore, les légendes et même ici la religion. Vous comprenez aisément qu’un abbé qui se dirige vers les enfers est le prétexte à bien des interrogations. Quel est le véritable enfer ? Pourtant le déclic ne s’est pas produit cette fois même si je serai malgré tout curieux de lire le deuxième et dernier tome.


Fabien Vehlmann et Kerascoët, Voyage en Satanie #1, Dargaud, 2011, 56 p, Amazon.


  1. Jules Verne, Voyage au centre de la Terre, Le Livre de Poche, 1972, 372 p, Amazon