Au Bon Roman

Book lover_

Juliet, Naked

Connaissez-vous Tucker Crowe ? Non ? Pourtant, une page de l’encyclopédie Wikipedia reproduite dans le livre lui est consacrée. Je vais essayer d’en résumer les principaux éléments. Tucker Crowe est un chanteur, compositeur et guitariste américain. Sa musique rock l’a rendu célèbre dans les années 80. L’album considéré comme son chef-d’oeuvre est Juliet dont les chansons sont inspirées de sa rupture avec Julie Beatty. Durant la tournée de promotion de l’album, il a subitement disparu de la scène médiatique après un prétendu accident survenu dans les toilettes d’un club de rock de Minneapolis.

Duncan est ce qu’il convient d’appeler un “Crowologue”. Il anime le site web de référence dédié à l’ex star du rock. Honorer la mémoire du chanteur disparu n’est pas la seule activité à laquelle se livrent ces passionnés. Il passent beaucoup de temps à se perdre en conjectures sur la disparition de leur cher Tucker et à chercher des signes de vie à travers le monde – il aurait été vu récemment en Australie. C’est justement lors d’une mission de reconnaissance, un pèlerinage sur les lieux d’aisance ayant été le théâtre de la disparition de Tucker, que l’histoire d’amour entre Duncan et Annie a commencé à battre de l’aile.

Même si le sujet est léger, l’auteur aborde le problème des relations de couple et du temps qui passe de manière très agréable. Le livre regorge de bonnes idées et l’humour anglais y est omniprésent – c’est un peu le même style que Swap de Antony Moore. Ainsi, les pages défilent sans que l’on s’en rende compte. On repose le livre sans pouvoir réprimer un petit sourire de connivence content d’avoir passé un bon moment.


Nick Hornby, Juliet, naked, traduit par Christine Barbaste, 10-18, 2011, 376 p, Amazon.