Au Bon Roman

~ Journal de Lecture(s) ~

Le maître des illusions

Roman Noir


Encore une sombre histoire se déroulant sur le campus d’une université qui fait immanquablement penser au livre de Bret Easton Ellis Les lois de l’attraction1. Ce n’est pas un hasard, Donna Tartt et le célèbre romancier se sont connus lorsqu’ils étaient étudiants dans la même université du Vermont. Elle dit d’ailleurs que c’est à cette époque qu’elle a démarré la rédaction de son livre qui a duré près de dix ans.

Dans le roman de Donna Tartt c’est l’érudition qui prime même si la débauche n’est jamais très loin. Les protagonistes sont des jeunes gens cultivés et de fervents hellénistes. Chacun a une personnalité atypique, un caractère bien trempé et leur relation est plus qu’ambiguë.

Très bon thriller – on ne peut pas parler ici de polar. Des personnages originaux, du savoir, un style agréable, du cynisme sans tomber dans l’excès, une histoire bien menée. Que demander de plus! C’est un roman intelligent dans lequel les ficelles du genre n’entravent pas le plaisir de la lecture et c’est assez rare pour le souligner.

Enfin, pour un livre de cette taille, l’histoire ne souffre pas de trop de longueurs mis à part, peut-être, un ou deux passages. A lire sans hésitation.


Donna Tartt, Le Maître des illusions, traduit par Pierre Alien, Pocket, 2004, 704 p, Amazon.


  1. Bret Easton Ellis, Les lois de l’attraction, traduit par Brice Matthieussent, 10/18, 2003, 352 p, Amazon