Au Bon Roman

~ Journal de Lectures ~

La Huitième couleur

SF et Fantasy


Le Disque-Monde est un monde imaginaire créé par l’auteur britannique Terry Pratchett dans l’univers de la fantasy dont l’humour, la parodie et le burlesque sont les principales caractéristiques. Le nom de disque fait référence à la géographie du monde. Dans ce monde, comme le croyais les anciens, il existe bien un bord du monde et on peut même en tomber! Il existe, à ce jour, entre trente et quarante romans dans cette série – cet univers est également exploité sous d’autres formes: BD, film, jeu vidéo, jeu de rôle, jeu de société. Les annales, qui comportent plus d’une trentaine de tomes, peuvent être classées en fonction des personnages auxquels elles sont consacrées. Le roman dont il est question ici, La Huitième Couleur, est le début du cycle de Rincevent un mage raté, peureux et gaffeur. Voir l’article consacré à la série (et notamment le superbe diagramme) sur Wikipédia pour avoir plus d’infos.

C’est un très bon divertissement mêlant humour et fantasy. On ne s’ennuie pas une minute lors de la lecture de ce premier tome tant l’action va à cent à l’heure. Malgré la loufoquerie de l’histoire et les nombreux anachronismes volontaires, on se prend au jeu et rien ne parait impossible ou surprenant dans cet univers totalement déjanté. Bien évidemment, il faut être sensible à l’humour anglais – très Monty Python – pour s’y risquer et l’apprécier.


Terry Pratchett, Les Annales du Disque-Monde #1 : La Huitième couleur, Pocket, 1997, 265 p, Amazon.