Au Bon Roman|

Books_

Les Enfants du capitaine Grant

Les Enfants du capitaine Grant est un roman de Jules Verne paru dans la collection des “Voyages extraordinaires”. Le pitch est simple. Lors de l’un de ces voyages, Lord Glenarvan et son équipage découvrent une bouteille dans l’estomac d’un requin. Après examen, ils s’aperçoivent qu’elle contient la copie d’une même texte en anglais, français et en allemand. Même si certains passages sont effacés, le gentleman et ses hommes parviennent, en recoupant les textes, à déchiffrer un message de détresse. Un problème demeure, le lieu du naufrage est incomplet et sujet à controverse. Vous vous en doutez, ce message ne restera pas lettre morte …

Ces voyages étaient un formidable moyen pour Jules Verne d’instruire ses jeunes lecteurs. Que l’on ne s’y trompe pas, ces grands romans d’aventures avaient et ont toujours un grand intérêt pédagogique. Tout en faisant rêver les enfant d’aventures, l’auteur les initie à de nombreuses sciences dont la géographie, l’ethnographie et la zoologie.

On ne parle pas ici du roman original mais bien d’une adaptation en bande dessinée qui, en utilisant des animaux comme personnages (anthropomorphisme), donne un regain d’intérêt à cette oeuvre. Les enfants ne manqueront pas d’être impressionnés devant le majestueux tigre Lord Glenarvan et amusés par le côté gaffeur de la grenouille Paganel. Les dessins sont très soignés et l’album est globalement de bonne facture car il reprend habillement l’habillage des éditions Hetzel. Pour un adulte, passé la bonne surprise du début, l’histoire s’essouffle un peu par la suite. Cette BD reste néanmoins une très bonne adaptation qui a l’avantage de remettre sur le devant de la scène, dans une version plus courte et plus accessible aux enfants, les oeuvres du grand Jules Verne.


Alexis Nesme et Jules Verne, Les enfants du Capitaine Grant #1, Delcourt, 2009, 47 p, Amazon.