Au Bon Roman

Book lover_

L'année où j'ai vécu selon la Bible

Après s’être attaqué à la gigantesque encyclopédie Britannica, A.J. Jacobs, journaliste pour le magasine Esquire, s’est attaqué à un autre monument. Je parle bien évidemment du livre parmi les livres: La Bible. L’auteur a décidé de vivre pendant un an selon les préceptes du livre saint. Il expérimente le littéralisme en appliquant les règles au sens strict. Suivre ces principes vieux de plusieurs milliers d’années dans le New York des années 2000 réserve quelques surprises et quelques situations cocasses. Porter une barbe, une robe blanche à laquelle – la robe pas la barbe – sont accrochés des pompons attire évidemment quelques regards interrogateurs. Il n’est pas non plus facile de garder des moutons ou de pratiquer la lapidation en plein Central Park. Mais, il est encore plus difficile d’éviter les mauvaises actions que tout citadin pratique avec assiduité et une régularité d’horloger chaque jour:

  • Le mensonge
  • La convoitise
  • La colère
  • La vanité
  • Le commérage

Durant son année biblique A.J. Jacobs va également partir à la rencontre des nombreuses communautés d’adorateurs de Dieu : les témoins de Jéhova et les Amish pour ne citer que deux des plus célèbres. Pour se rapprocher un peu plus de Dieu, il va même faire un voyage vers la terre sainte. Ce livre est le récit (un paragraphe par jour) de cette plongée dans la foi. Bourré d’humour, comme l’a voulu l’auteur, il prêtera à rire mais aussi à s’interroger sur cette Bible, ce livre, qui régit la vie des hommes depuis si longtemps. On passe un très bon moment en compagnie de ce sympathique journaliste. Une lecture rafraichissante et novatrice que je recommande chaudement même si on sent que l’auteur s’essouffle un peu vers la fin.


A.-J. Jacobs, L’année où j’ai vécu selon la Bible, traduit par Yoann Gentric, Actes Sud, 2010, 506 p, Amazon.