Au Bon Roman

~ Journal de Lecture(s) ~

La Compagnie noire #1

SF et Fantasy


La compagnie noire est une organisation de mercenaires se mettant au service du plus offrant. Elle évolue dans un univers fantastique assez discret. J’entends par là que l’univers et les descriptions afférentes ne sont pas prépondérants par rapport à l’histoire. C’est souvent l’un des travers du genre. On s’ennuie parfois profondément à la lecture d’interminables descriptions. Si vous cherchez du rêve, des mondes merveilleux, des créatures étranges, des quêtes héroïques, passez votre chemin. Ici, ce qui domine c’est la stratégie, la politique, la guerre, le pouvoir et les intrigues. Si la grande épopée militaire tient le premier rôle, elle est habilement pimentée par les intrigues politiques et les luttes intestines. L’action n’est évidemment pas en reste. On suit les aventures d’un petit groupe de mercenaires proche du commandement de la compagnie. Ce groupe est composé de sorciers, de l’énigmatique Corbeau et bien sûr du médecin et annaliste (personne qui rédige des annales historiques) de la compagnie, le dénommé Toubib. C’est donc lui le personnage principal et narrateur de l’histoire et ce que nous sommes en train de lire sont les annales de la compagnie.

Ce volume est le premier tome des livres du Nord, premier cycle de la série qui compte aujourd’hui une dizaine de livres publiés en France. C’est de l’heroic fantasy intelligent peut-être un peu trop militaire au gout de certains. On est bien loin des clichés du genre proposant la sempiternelle lutte du bien contre le mal. Tout se mélange, les bons ne sont pas toujours ceux que l’on croit, les trahisons et les complots sont légions. Bienvenue dans la vraie vie !

Cet ouvrage est disponible au format poche mais aussi en édition intégrale et illustrée aux éditions l’Atalante.


Glen Cook, La Compagnie Noire : Les Livres du Nord, L’Atalante, 2005, 1020 p, Amazon.