Au Bon Roman

~ Journal de Lecture(s) ~

La Mémoire Fantôme

Roman Noir


Mathématiques, tueur en série, maison hantée, amnésie et technologie, c’est le cocktail alléchant que nous propose Franck Thilliez dans son nouveau roman. Après avoir reçu le prix SNCF du polar français 2006 pour La chambre des morts, il reconduit son héroïne Lucie Henebelle dans une nouvelle enquête difficile. Le professeur va refaire surface des années après ces précédents meurtres. Bizarre, car ce n’est pas l’habitude des tueurs en série de stopper, si longtemps, leur activité. Le lieutenant Henebelle va essayer d’aider la jeune Marion Moinet qui se trouve au coeur de l’affaire. Marion, brillante mathématicienne est devenue amnésique il y a quelques années dans des circonstances violentes. Elle vit en permanence dans l’inconnu car elle est incapable de se rappeler des évènements vieux de plus de 20 minutes. Sa seule bouée dans cet océan de souvenirs perdus est son fidèle ordinateur de poche. Celui-ci est devenu, depuis qu’elle participe au programme Memory node, sa mémoire de substitution. Elle y consigne précieusement toute sa vie pour des raisons évidentes de commodité mais aussi et surtout par peur d’être manipulée. On peut faire croire tout ce que l’on veut à une personne qui n’a que 20 minutes de disponibles sur sa bande d’enregistrement. Comment imaginer alors que quelqu’un de si vulnérable a voué sa vie à la traque du professeur. Heureusement pour elle, le lieutenant Lucie Henebelle n’est pas du genre à abandonner. Les capacités hors normes de Marion associées au dynamisme et à l’investissement de Lucie ne seront pas de trop pour résoudre l’épais et effroyable mystère. Peut-être que Lucie, elle aussi tourmentée par de lourds secrets, aura plus de facilités à les confier à quelqu’un qui les oubliera presque immédiatement …

Franck Thilliez confirme qu’il est un auteur de talent en signant un polar hard boiled passionnant. Il maîtrise la narration et tient le lecteur en haleine sans abuser des artificiels sauts de contextes trop souvent surutilisés dans ce genre de romans. Il souffle le chaud et le froid. Il flirte avec l’horreur et nous livre une intrigue très sombre dans laquelle le lecteur se sent aussi vulnérable que la jeune Marion. Il réussit à donner au lecteur la désagréable impression qu’il ne maîtrise pas le récit tant il lui est difficile de ne soupçonner personne. De nombreuses trouvailles, plus intéressantes les unes que les autres, rendent ce polar extrêmement prenant. Ces trouvailles dans des domaines aussi variés que la médecine, les mathématiques, les moyens de torture ou l’informatique sont bien documentées et donc crédibles. A signaler, toutefois, une microscopique erreur qui a sauté aux yeux du Geek qui sommeille en moi. Les e-mails non lus ne peuvent se trouver sur un serveur SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) car ce protocole ne peut être utilisé que pour l’envoi de messages. Pour récupérer ces messages non lus, il faut s’adresser à un serveur POP (Post Office Protocol) ou IMAP (Internet Message Access Protocol). Fermons ici cette parenthèse informatique pour conclure que ce polar est sans nul doute une réussite.

P.-S.: Un grand merci à Mario pour son cadeau :-]


Franck Thilliez, La Mémoire Fantôme, Le passage., Le Passage, 2007, 420 p, Amazon.