Au Bon Roman

~ Journal de Lecture(s) ~

Best of Golgo 13: Le Choix de l'Auteur

BD


Ce manga met en scène un héros à la mine patibulaire connu sous le pseudonyme de Golgo 13. Golgo 13 a la tête de l’emploi puisqu’il n’est pas présentateur télé mais tueur à gage. Notre homme n’est pas du genre bavard et ne prononce parfois que quelques phrases laconiques durant tout un épisode. Cette concision est peut-être liée à son métier car, parmi les diverses spécialités que compte cette profession, il officie dans la catégorie des tireurs d’élites. Cet anti 007 à la sauce japonaise connaît un franc succès au Japon car il existe depuis 1968. Depuis près de 40 ans la production est tellement énorme que les éditeurs ont du avoir recours à un système original pour faire découvrir l’oeuvre de Takao Saito au public européen. Ce système, plus connu des amateurs de disques que des lecteurs, est le best-of. Glénat propose donc aux lecteurs français les aventures de Golgo 13 sous la forme de deux recueils, chacun regroupant 13 missions. Jusqu’à là, rien de très original. L’originalité réside dans les moyens utilisés pour sélectionner les missions et constituer les deux tomes. Si les histoires parues dans le premier tome avaient été choisies par les lecteurs, celles contenues dans ce second tome constituent le choix de l’auteur. C’est donc au travers de ces deux visions que Glénat nous propose de découvrir l’oeuvre de Takao Saito.

Dans la première histoire sélectionnée par l’auteur, Golgo 13 participe à une lutte de pouvoir entre deux sociétés qui se battent pour obtenir le monopole sur le marché des diamants. Dans le deuxième épisode, il se retrouve emprisonné dans une sorte d’Alcatraz, avant de se retrouver mêlé, à l’occasion de la troisième mission, à un accident survenu sur un réacteur nucléaire. Comme vous pouvez le constater, Golgo 13 sert donc de fil conducteur entre des histoires d’une étonnante diversité. L’auteur s’attache tellement à décrire le théâtre de l’aventure qu’il délaisse son héros pour mieux immerger le lecteur dans l’environnement de l’histoire. Il exploite ainsi parfaitement les personnages secondaires, en profitant de cette occasion pour dénoncer les travers des univers explorés.

L’idée de départ est géniale et le résultat l’est également. Les deux tomes sont de très bonne facture et proposent plus de mille pages d’aventure pour une somme modique. Louons donc cette initiative qui nous fait découvrir un héros atypique dans un style vintage, mais très correct, qui rappellera de bons souvenirs aux fans du Club Dorothée. Plus sérieusement, les histoires sont passionnantes, efficaces et parfaitement scénarisées et dessinées. Ces deux tomes sont donc une occasion unique de découvrir un très bon manga.


Takao Saito, Best 13 of Golgo 13 : Le Choix de l’Auteur, Glénat, 2008, 1184 p, Amazon.